Location

Location courte durée Airbnb : comment réserver un appartement ?

single-image

La plateforme Airbnb est une entreprise créée en 2008 par trois américains, spécialisée dans la location et réservation de logements privés. La compagnie compte aujourd’hui plus de 2 millions d’annonces, disponibles dans des dizaines de milliers de villes, dans près de 200 pays.

Les personnes souhaitant utiliser cette application ont souvent besoin de renseignements préalables, et dans l’article de ce jour, nous verrons les détails d’une location de courte durée sur Airbnb.

Ce que dit la loi sur les locations de courte durées

Location courte durée Airbnb

La législation française dispose de lois bien définies pour encadrer les locations et notamment de courte durée, dans ce que l’on appelle le Code du tourisme. Les textes de lois régissent notamment :

  • Classement des meublés de tourisme,
  • déclaration auprès de la mairie et définition des meublés de tourisme,
  • le contenu des annonces relatives à une mise en location,
  • le délai maximum de la location,
  • obligations de déclaration.

En cas de non respect des directives du code du tourisme, les loueurs peuvent être sanctionnés d’amendes, dont les plus coûteuses sont les suivantes :

  • Amende de 5 000 euros en cas de non enregistrement dans des communes dont la population excède les 200 000 habitants.
  • Amende de 10 000 euros en cas de non respect de la limite des 120 jours de location après avertissement de la commune.

Les inconvénients d’une location de courte durée sur Airbnb

Louer son logement en courte durée sur Airbnb n’est pas dépourvu de désavantages, dont on trouve les suivants :

  • Les frais de gestion : la location saisonnière nécessite un aménagement fréquent du logement, par conséquent les frais de gestion atteignent jusqu’à 25% du bénéfice de la location.
  • Les amendes : comme nous l’avons vu précédemment, on peut être sanctionné lourdement, dans ce type de location.
  • Basses saisons : lorsqu’arrive la fin des vacances et que le tourisme se résorbe, difficile de trouver des clients.

Avantages de la location saisonnière

Cela dit il existe de multiples raisons pouvant vous encourager à opter pour louer votre appartement en saisonnier. Voici quelques points positifs à mettre en location votre appartement :

  • Si votre bien immobilier se trouve dans une région fortement courtisée par les touristes, les tarifs durant la saison touristique peuvent vous rapporter plus qu’une location classique sur l’année.
  • Pas de risque d’impayé : les locations de courtes durées étant payées à l’avance, la question d’impayé ne se pose donc plus.
  • Gestion plus flexible : puisque les locataires sortent au bout de quelques temps seulement, votre appartement se retrouve donc souvent libre et vous pourrez en faire ce dont vous voulez.
  • Avantages fiscaux : certes les amendes sont lourdes en location saisonnière, mais en respectant les lois, vous obtenez des avantages fiscaux sur votre location, notamment en bénéficiant du statut de loueur meublé.

Vous êtes maintenant au courant des contraintes et avantages relatives à une location de courte durée, à vous de peser le pour et le contre à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Vous aimerez peut-être lire