Métiers

Qu’est ce que l’expert en dégâts des eaux ?

single-image

Il peut arriver que des dégâts d’eaux surviennent dans une maison ou un appartement, et dans ce cas-là il faut savoir agir rapidement. Il est recommandé de rapidement déclarer le sinistre avant que des dégâts plus importants ne soient engendrés, généralement 5 jours après avoir pris connaissance du sinistre. Après donc avoir déclaré à son assurance les soucis, ce dernier engage un expert pour pouvoir évaluer les dommages et déclencher les indemnisations. Le rôle de l’expert est fondamental pour la prise en charge des assurés.

Que faut-il faire lorsque l’on voit des dégâts d’eaux

Vous êtes à l’origine des dégâts

Souvent on ne remarque pas les dégâts d’eaux chez soi jusqu’à ce qu’un voisin s’en plaint parce qu’il en est victime. Il ne faut jamais perdre trop de temps à déclarer le sinistre.

Généralement, celui qui demande après une recherche de fuite est celui qui doit en payer les frais (du moins son assurance). Lorsqu’il s’agit d’une copropriété, il est difficile de savoir d’où provient le dégât au début et les frais sont couverts par l’assurance immeuble.

Vous subissez les dégâts

A partir du moment où vous êtes en train de subir un dégât des eaux, il faut appeler son assurance le plus vite possible ainsi que de prévenir les éventuels responsables, c’est-à-dire les voisins directes. Le syndic aussi doit en être informé si vous habitez dans un immeuble, et si vous êtes locataires il faudra également prévenir le propriétaire.

Ce que doit faire un expert lors de dégâts des eaux

Faire une enquête

L’expert des dégâts des eaux doit en premier  se rendre la où les dégâts ont eu lieu pour faire une enquête et observer les points essentiels pour savoir si les conditions sont remplies afin de pouvoir faire jouer les garanties du contrat d’assurance auquel a souscrit la personne en question.

Évaluer les dommages

Une fois l’enquête faite, l’expert doit revoir toute la liste de biens qui ont été endommagés et déterminer leur valeur de remboursement dépendamment de la gravité des dommages. Pour ce faire ,il doit fournir des preuves et justifications comme des photos, des bons de garanti, des factures d’achats, d’entretien, etc.

Faire un rapport d’expertise

Le rapport d’expertise est rédigé dans le but de détailler tout ce qu’il a vu et entendu en détails pour le remettre à l’assureur qui pourra donc sur cette base calculer le montant de l’indemnisation à proposer à l’assuré. Ce dernier pourra accepter ou alors contester les conclusions de l’expert en faisant appel à un second expert : c’est ce que l’on appelle la contre-expertise.

Si ces deux experts (celui de l’assureur ainsi que celui de l’assuré) ne réussissent pas à se mettre d’accord, un troisième expert pourra être engagé dont les frais seront partagés à part égales entre l’assureur et l’assuré.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée